Le Blog des GlobalCooKoeurs


ZINDAGI - VARANASI

Zindagi, 1er rendez-vous associatif pour les GlobalCooKoeurs !


Emi est la directrice de l'association. Après être tombée amoureuse de l'Inde, elle pose ses valises avec la ferme intention de créer son association. Depuis 3 ans, l'association aide et soutient enfants et femmes à Varanasi. L'objectif pour Zindagi (vie en Hindi) est l'émancipation des femmes par le travail et la scolarisation des enfants.

L'association dispose d'une superbe boutique équitable où vous trouverez de nombreux bijoux colorés et originaux en macramé à des prix tout doux. Mais Zindagi, c'est surtout de beaux projets.


Zindagi Creations, une bien jolie boutique de bijoux pour une belle cause ...

Pour assurer la pérennité du projet et des revenus réguliers, une boutique de commerce équitable de bijoux a été installée dans le quartier touristique de Varanasi (Bénarès). Les créations sont réalisées par l'équipe de Zindagi. Pour favoriser l'autonomie financière des femmes, Shika, Priyanka et Mamta sont employées à la boutique et accueillent les clients, les conseillent pour réaliser leurs bijoux.

Une coopérative de femmes a été mise en place, Rani (jeune mère au foyer) et Kajol (jeune étudiante) sont en cours d'apprentissage de l'art du macramé. Bientôt un catalogue grossiste des créations sera disponible mais en attendant vous pouvez toujours faire parvenir vos commandes (du sur mesure) à l'association.


Le projet "Never too late !" auquel nous avons participé:

L'illettrisme touche différemment les populations. Il s'est avéré que les femmes sont moins éduquées que les hommes, pour des raisons culturelles. Ce programme est destiné aux femmes illettrées parce qu'il n'est "jamais trop tard" pour apprendre. Au-delà de l'apprentissage de la lecture et de l'écriture, il s'agit aussi de s'affirmer et de croire en soi. Le quotidien de toutes les femmes indiennes, y compris celles exerçant une profession, est régi par les activités domestiques, et surtout la cuisine. Dans un ouvrage de cuisine, Zindagi souhaite réunir des femmes de différents milieux sociaux ouvrant ainsi les portes de chez elles pour nous livrer les secrets de leur plat préféré. Bien plus qu'un simple livre de recettes, c'est surtout le symbole de la mobilisation des femmes indiennes pour leur avenir. Ce livre sera disponible en anglais, en français et en hindi fin 2015.


Pendant une semaine, GlobalCooKoeurs a suivi et accompagné Nirmala (chef de cuisine de l'école), Swati (enseignante), Shika (vendeuse de la boutique), Biju (enseignante) et Babyji (bénévole) dans leur cuisines. Nous avons tenté de percer les mystères de la cuisine indienne. Avec au menu, la préparation du petit déjeuner indien, de l'Aloo Gobi (pomme de terre/ chou), de l'Aloo Matar (Pomme de terre/ petits pois), des chapatis, du plat préféré des indiens (Palak paneer = épinard, formage) et du dîner de fête pour holy. Nous remercions ces femmes pour ces moments inoubliables, leur talent et leur sens du partage !

Un grand  merci à l'association et à Emi pour son accueil.


N'hésitez pas à :


*[bénévole (en France ou en Inde) pour une aide  ponctuelle ou durable, coût de l'adhésion : 5 euros / an, don (via le bulletin)]



INDE - Agra : Taj Mahal mais pas que !

Prenez vous un bon hôtel avec vue sur le monument : en réservant sur le web, vous aurez la meilleure chambre, ou la suite et le prix sera raisonnable ! Pour le Taj Mahal, il ya deux entrées et si vous venez de la gare, 4km à pied sont envisageable à pied (ou le taxi pour 300 roupies). Autour du monument, il n'est pas possible de circuler en taxi ou  tuktuk (véhicule à essence interdit). Mais possible de continuer le chemin en chameau ou voiturette de golf. L'entrée du Taj, c'est 750 roupies contre 20 pour les locaux. Le mieux est de s'y rendre à 6h du mat pour éviter la foule. Évitez de prendre livre, pied d'appareil photo, nourriture, bouteille, tout vous serez supprimé à l'entrée ou au risque de devoir retourner à l'hôtel). Bien entendu, c'est magnifique, vous pouvez y passer 4 heures comme pour rire. Profitez du lunch pour manger au taj café et déguster un bon lassi. Suite de la visite : votre ticket comprend les charges d'entrée d'autres monuments (baby taj, Agra fort). Si vous le faites dans la journée ! Le marché aux antiquaires ou encore le mausolée valant le coup. Mais Agra, c'est aussi l'oppression des taxis. Les bus sont rares ! 

INDE - Vârânasî : le bijou du Gange !

Le mieux est de ne rien réserver et de voir sur place! Le "Mona lisa" guest house est très bien (300 rps) et vous serez au centre des ghats. Vârânasî,  c'est des petites rues, des ghats et beaucoup d'histoire ! chaque soir, venez assister aux cérémonies sur la main ghat entre 18H30 et 19H15. En bateau ou sur la place, les deux sont appréciable ! testez les marchands de bidi, les "Brown Bread Bakery" si vous êtes en manque de nourriture européenne. Levez vous tôt un matin, pour assister à un concert sur assis ghat et observer la vie au petit matin. La crémation est un acte de la vie, auquel vous pouvez assister à varanasi, en vous rendant à kashivishawanath ghat. Évitez les junkies qui souhaitent vous raconter l'histoire du rite et vous demanderont en échange des billets pour les hospices. De même, si vous entendez "ramdam Salay" dans les rues, écartez vous : c'est la famille qui ramène un défunt au crématorium. Nul besoin de regardez le corps brûler mais juste laissez vous imprégner par le lieu. Testez également les tendai et les lassi du Blue Lassi Shop où différentes saveurs sont possibles (comme les cocktails)

La magie de varanasi va opérer !n'hésitez pas à passer voir la boutique de l'association Zindagi ! de beaux bijoux en macramé et 100% des fonds sont reversés à l'association pour aider les enfants.


INDE : Delhi et Jaipur (course aux monuments et petites merveilles)

Delhi : la grande ville aux petites merveilles
 A Delhi, il y a le métro et ça c'est très pratique ! Ce n'est pas donné si vous multipliez les trajets dans la journée mais c'est toujours plus rentable que le taxi. Les lignes sont assez simples mais le métro est souvent bondé à 16h. Attention il y a des compartiments uniquement réservés aux femmes ! Plusieurs monuments sont à voir : le parlement, la porte de l'Inde. Bref, une journée suffit pour Delhi.

Jaipur : La course aux monuments
Central pari, Rambagh palace, Jal Mahal (temple dans l'eau), le palais des vent... beaucoup sont à voir et sont payants ! en payant un monument ou le trio gagnant vous ne payez pas les charges pour l'entrée des autres monuments. Tout est faisable en bus, les taxis sont hors de prix ! Quant à la nourriture, il y a d'excellent street food (toujours demander le prix avant). Pour visiter en marchant, achetez ou imprimez une bonne carte : Jaipur est très mal indiqué ! Pour un bon chicken tandoori, préférez la street food, le prix sera vraiment abordable mais n'ayez pas peur de rentrer dans des petites shops pas très reluisante !

Leçon :
Il y a un métro qui dessert l'aéroport, mais fermé de 22H30 à 6h. Par contre, un bus pourra vous amener à la gare : plus facile pour se rapprocher du centre et pour diminuer le prix du tuktuk.
Les locaux donnent à manger aux poissons au Jal Mahal, mais vous serez choqué (surprise). Jaipur est assez fatiguant : sonore, pollution et orientation !

Inde : de Mamalapuram à Chennai

Mamalapuram, si petite ville et pourtant si généreuse et si reposante ! Elle est incontourna ble pour ses temples, sa plage et son atmosphère très "baba". En une journée, il est possible de faire le tour de la ville mais beaucoup tombe amoureux et reste plusieurs semaines. Un parc rassemble tous les temples et il est gratuit. A l'exception du shor temple (250 roupies /pers) mais qui apparemment vaut le déplacement. De nombreux restos sont à tester, suivez les indiens et non les touristes ! 


Chennai, une grande ville bruyante ! Les monuments ne sont pas exceptionnels à part le MGR mémorial à Marina Beach. La plage est bondée : des petits stores sur plusieurs centaines de mètres pour rejoindre la plage. Testez y le mais grillé et le poisson. Il y a un super marché aux livres où ils vendent des animaux et une braderie à côté ! Tentez le Mont St Thomas en train 

Bref, entre le coin de paradis et la grande ville bruyante, mon choix est fait. Préférez Mamalapuram ou restez un jour un Chennai c'est préférable ! Ps : ne cherchez pas le métro à Chennai il est en construction (merci Google Maps pour l'absence de ce détail) 

Présentation du projet "GlobalCooKoeurs & Les enfants à table"

Les GlobalCooKoeurs : interview par FranceBleu Provence

Un tour du monde aux saveurs de partage et de découvertes culinaires

Comme vous le savez, iStatut soutient l'action des GlobalCookoeurs. Cette association montée par Margaux et Mathieu a pour but de mélanger partage et voyage. Leur But : partir en tandem aux 4 coins du monde pendant un an, à compter du 18 Janvier 2015, afin d’aider les femmes et enfants des populations locales.

La recette gagnante des GlobalCooKoeurs ?

GlobalCookoeurs est engagée auprès de 4 associations locales, et va activement, pendant leur périple amener leur soutien :

  • Zindagi Association (Varanasi)
  • Planète Enfants (Népal)
  • L’école du Bayon (Cambodge)
  • Association Qosco Maki (Pérou)

Pourquoi une association au service de 4 autres associations ?

Une demande de dons a été ouverte auprès de la plateforme de crowdfunding KissKissBankBank :
http://www.kisskissbankbank.com/globalcookoeurs-les-enfants-a-table.
Ainsi, Globalcookoeurs cherche à récolter 2000 € qui seront reversés en intégralité à ces organisations locales qui ont toutes le même leitmotiv :
lutter contre le tourisme sexuel et le travail des enfants. Les fonds récoltés permettront de mettre en place des ateliers de cuisine sur place, mais également d’aider ces associations à financer leurs projets (alphabétisation des femmes, création de dortoirs et de cuisines, aide psychologique…).
La cerise sur le gâteau : 2 semaines de bénévolat seront prévues pour chacune d’entre elles, des reportages photos et des vidéos seront concoctés à chaque atelier et pour chaque étape du périple.

iStatut s’est intéressé au projet…

iStatut.com s’est engagé dans ce projet non seulement en participant à la collecte mais aussi en faisant part de ce beau projet à nos abonnés.
GlobalCookoeurs et les enfants à tables souhaite participer également au Trophée Solidaire de la région PACA. Mis en place pour les étudiants engagés dans des projets humanitaires, ce concours amical permettrait à nos deux fins gourmets d’obtenir encore plus de visibilité pour leurs 4 piliers locaux. Souhaitons leur réussite et surtout un « bon » voyage ! ;-)